Les allergies respiratoires plus sévères et plus difficiles à traiter

Vous l’avez sans doute remarqué, il y a un petit air de printemps sur la France. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour tous : car les pollens sont de retour. Et avec eux, les éternuements, larmoiements et autres symptômes de ces allergies respiratoires qui touchent actuellement un Français sur quatre.

Les spécialistes parlent même d’une véritable explosion des allergies respiratoires :

La proportion de Français concernés par ce phénomène a doublé en entre 1980 et 2000.C’est le premier problème.
Deuxième problème : la période des pollens est bien plus longue qu’avant : elle a tendance, comme en ce moment, à commencer dès la fin de l’hiver.
Troisième problème : certains pollens sont plus agressifs que dans le passé. Ce qui rend les allergies plus sévères, plus difficiles à traiter.

Source : France Info

Publié dans Accueil | Laisser un commentaire

Les robots chirurgiens nous opèrent….

robot chirurgienLe robot Da Vinci® permet d’effectuer des interventions chirurgicales dans les trois spécialités que sont l’urologie, la chirurgie digestive et la gynécologie. La chirurgie laparoscopique robotisée est une technique mini-invasive permettant, grâce à l’emploi d’un télémanipulateur avec vision en trois dimensions, de recréer les conditions d’une intervention classique, mais en étant assis à une console à distance du malade.
Du point de vue du patient cette technologie entraîne une sécurité accrue, une plus grande précision de dissection, des petites incisions, des avantages combinés de la chirurgie mini-invasive tels que la diminution du saignement, la diminution des infections, la diminution de la douleur et une hospitalisation et convalescence raccourcies.
Le chirurgien bénéficie d’une vision exceptionnelle en trois dimensions, une facilité d’accès à des sites opératoires difficiles, une position ergonomique moins fatigante et une précision accrue des gestes opératoires.

en savoir plus…

robotique médicale utilisée à l’Institut Mutualiste Montsouris

Publié dans L'actualité de la santé | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Ma cuisine sans gluten (le blog de Natacha)

Cuisine sans GlutenUne cuisine sans gluten gourmande, généreuse et inventive
L’histoire de ce blog a commencé en février 2007 sur la plateforme Ma Bulle. Je commençais à lire les blogs de recettes et je trouvais la démarche intéressante. Il y avait alors peu de blogs étiquetés sans gluten. Poussée et encouragée par mon Gourmand, je tente l’aventure! Ma première recette publiée sera dédiée à ma grand mère qui m’a appris à cuisiner et avec laquelle j’ai très souvent fait ce biscuit de savoie. Elle me le préparait et j’avais plaisir à en faire mon petit déjeuner les week-ends que je passais chez elle.
J’ai créé ce blog pour partager ma gourmandise et démontrer qu’on pouvait se faire plaisir en mangeant sans gluten.

en savoir plus…

Sortir sans gluten, trouver un restaurant sans gluten

Publié dans Les Blogs Santé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Réseau Yvelines Sud de Cancérologie RYSC

Les ateliers de pratique sportive adaptée ont lieu à Marepas, Versailles et Rampbouillet.
Les ateliers d’Activité Physique Adaptée sont accessibles sur inscription auprès de la coordination (un certificat médical ets obligatoire). Le RYSC travaille en lien avec la CAMI Ile de France,

A Maurepas, au Dojo du CESA le lundi de 10h30 à 11h30 et le jeudi de 15h45 à 16h45
A Versailles, au Dojo de Porchefontaine le mercredi de 13h30 à 14h30 et le jeudi de 16h00 à 17h00
A Rambouillet, au Gymnase de La Louvière le mardi de 16H30 à 17H30

Pour plus d’informations, veuillez contacter la coordination du RYSC au 01 39 23 97 80

en savoir plus…

Publié dans Les Bons plans Santé | Laisser un commentaire

Combattre par le sport les effets secondaires des traitements anti-cancéreux

Credit DRLa CAMI Sport et Cancer a développé depuis quatre ans un atelier de danse contemporaine pour les personnes ayant ou ayant eu un cancer.

Il y a trois ans, pour faire évoluer le regard des personnes bien portantes sur le cancer, pour montrer que la maladie n’est pas synonyme d’exclusion, Marielaure Héris la chorégraphe de l’atelier a décidé d’inclure des danseurs amateurs et semi-profesionnels et de présenter le travail de l’atelier dans le cadre d’un gala de fin d’année.

Cette année, la CAMI Sport et Cancer, suite à l’ouverture de nombreux centres en France a décidé de créer un ballet et de se produire dans plusieurs villes de France.

La tournée débutera par une représentation au Théâtre de Neuilly sur Seine le 16 mars 2012 prochain à 20h, avant de se déplacer à Bobigny, Albertville, Gap, Périgueux…

en savoir plus…

Publié dans L'actualité de la santé, Les Bons plans Santé | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Programmes d’Activités Physiques Adaptées

Activités Physiques Adaptées (APA)Une bonne condition physique influence chaque activité de la vie quotidienne et favorise le prolongement d’une vie indépendante et active.

Siel Bleu a pour objectif de prévenir les effets néfastes de la sédentarité et du vieillissement chez les personnes âgées, malades et/ou handicapées grâce à des programmes d’Activités Physiques Adaptées

en savoir plus…

Publié dans Les Bons plans Santé | Laisser un commentaire

Vaincre le cancer par l’esthétique (Any D’Avray)

Credits : DRToutes les victimes du cancer du sein subissent l’épreuve de la chimiothérapie avec, en corollaire, la traumatisante perte des cheveux. Pour leur redonner courage et moral,
« Any D’Avray » s’est lancée, depuis 15 ans, dans la création de chevelures adaptées.
Perruques, Maquillage, ligne de soins.

Source : « femmeactuelle.fr »
Crédit photo : DR

Publié dans Les Bons plans Santé | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Nouvelle technique de radiothérapie prometteuse

Institut Paoli-Calmettes – Centre Régional de lutte contre le cancer Provence-Alpes-Côtes dAzur – La radiothérapie per-opératoire

En phase pilote, sous l’égide de l’Institut National du Cancer « INCA »,
la technique per-opératoire est un “traitement minute” de radiothérapie novateur contre les cancers du sein.


Pratiquée tout de suite après l’ablation de la tumeur, en salle d’opération, elle offre l’avantage de la précision sans majorer la toxicité par rapport aux radiothérapies classiques, et, comme ces dernières, elle réduit à moins de 5% le risque de récidives.
En associant la chirurgie et la radiothérapie, la radiothérapie per-opératoire de contact est donc une innovation majeure.
En contact direct avec la zone de la tumeur, l’irradiation est plus précise. Elle préserve mieux les tissus, sains, voisins de la zone à traiter, et, comme la radiothérapie externe, elle évite une ablation lourde d’organe. Elle remplace environ 25 séances de radiothérapie généralement pratiquées dans les semaines suivant la chirurgie. Ainsi, elle réduit le nombre de venues à l’hôpital, et épargne la pénibilité, et le coût, des trajets.

en savoir plus…

Crédit vidéo : videosIPC
Source : Dailymotion

Publié dans Accueil, L'actualité de la santé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Une jonquille pour Curie

La Place du Palais Royal en fleurs du 13 au 18 mars pour faire progresser la recherche sur le cancer à l’Institut Curie
Une jonquille pour Curie« Une Jonquille pour Curie » est une semaine de mobilisation solidaire contre le cancer. L’objectif : collecter des fonds afin que l’Institut Curie, acteur majeur de la lutte contre le cancer, puisse développer une médecine personnalisée au bénéfice des patients atteints de cancer. Le public pourra participer à l’opération et manifester son soutien à travers plusieurs dispositifs.
Du 13 au 17 mars 2012, le public sera invité Place du Palais Royal à participer grâce à ses dons à l’élaboration d’une oeuvre végétale éphémère tout en jonquilles, symbole international de la lutte contre le cancer.
Un stand de vente de jonquilles sera installé sur la place pour permettre au public de soutenir l’opération en achetant des fleurs et objets dérivés. Tous les visiteurs pourront ensuite compléter un tableau végétal de quatre mètres par trois en y insérant une ou plusieurs jonquilles. Ils contribueront ainsi à faire progresser la recherche en cancérologie en finançant des programmes innovants dans le domaine de la médecine personnalisée.
Cette oeuvre végétale originale et éphémère sera inaugurée en présence de personnalités le 13 mars à 15h.

UNE JONQUILLE POUR CURIE

Publié dans Accueil, L'actualité de la santé | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Ambulances: Dépenser moins en transportant mieux – 20minutes.fr

Certains médecins prescriraient des transports de malades un peu trop souvent…

Les dépenses liées aux transports de patients ont pesé pour plus de 3,7 milliards d’euros en 2010, dernier chiffre officiel délivrés par la Caisse nationale d’Assurance-maladie (Cnam). Cela représente moins de 3% des dépenses totales, mais jusqu’à récemment ces coûts étaient en continuelle progression. L’Etat cherche à mieux les maîtriser.

Prescriptions à la chaîne?

Les agences régionales de santé (ARS) sont désormais chargées de plafonner le volume de prescriptions de transports de certains hôpitaux, à titre expérimental. «Des délégués de la Cnam visitent aussi les généralistes et spécialistes pour les informer», explique Véronika Levendof, de la Caisse d’Assurance-maladie. L’idée, c’est que ceux-ci ne délivrent de prescriptions de transports en véhicule sanitaire léger (VSL), d’un coût moyen de 30 euros, ou en ambulance, trois fois plus cher, que s’ils sont vraiment «justifiés».

Certains médecins spécialistes pourraient avoir la main un peu trop lourde, expliquent plusieurs professionnels sous couvert d’anonymat. Ils n’ont pas de temps à perdre et prescriraient à la chaîne sans trop chercher à contrôler. Certains peuvent aussi céder sous la pression de patients exigeants, raconte un urologue travaillant dans un CHU. «Des patients pourraient venir avec leur véhicule personnel, mais comme ils n’arrivent pas à se garer près de l’entrée de l’hôpital, ils préfèrent demander un bon de transport! Les gens ne se rendent pas comptent de ce que ça coûte. Ils nous disent: J’y ai droit, je le prends.” Mais moi, parfois, je refuse. Certaines personnes qui en ont vraiment besoin en pâtissent» «Il n’y a pas d’abus ou alors dans le sens inverse», explique, au contraire, Luc de Laforcade, le président délégué de la Chambre nationale des services d’ambulances, citant des patients transportés en véhicule léger plutôt qu’en ambulance, « ce qui aboutit à une dégradation de l’état du patient ». Yves Gaubert, de la Fédération Hospitalière de France, qui regroupe les structures publiques, partage cet avis. «L’inflation de transports sanitaires est directement corrélée à l’augmentation des soins ambulatoires (les patients sont soignés et repartent chez eux le soir) et le taxi coûte bien moins cher que s’ils dormaient à l’hôpital

A cela s’ajoutent le nombre grandissant d’affections de longue durée (ALD) liées au vieillissement de la population, qui nécessitent de fréquents allers-retours. Les patients viennent enfin de plus loin depuis la restructuration des hôpitaux avec la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de 2009.

Dépenser moins en transportant mieux – 20minutes.fr

Publié dans Accueil, L'actualité de la santé, Les Taxis Conventionnés | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire